Arrivée du froid dès vendredi, mais incertitudes quant à la neige (23 décembre 2014)

Arrivée du froid dès vendredi, mais incertitudes quant à la neige

15:27 Nicolas Borgognon

Ensoleillement maximal, air limpide, grande douceur: à moins de 48 heures de Noël, le ciel helvétique se nourrit de denrées hors-de-saison. Que nous réservent les derniers jours de l'année et la neige va-t-elle enfin déposer son manteau blanc sur nos montagnes ? MeteoNews fait le point.

Il a fait beau ce mardi 23 décembre. Et il n'a pas simplement fait beau. L'air était limpide et la visibilité excellente à la faveur d'un air très sec venu du Sahara. Ces conditions étaient propices aux grands-écarts de températures entre le jour et la nuit, et entre les endroits encaissés et les crêtes. Ce matin par exemple, alors qu'il fallait souvent gratter les pare-brise des voitures en plaine, le thermomètre affichait +8 degrés à 2000 mètres. Plus saisissants encore étaient les contrastes dans le Jura. A La Brévine, Sibérie de la Suisse, c'est autour d'une OVO chaude qu'il fallait se réchauffer à l'heure du petit-déjeuner. La fameuse commune neuchâteloise voyait son mercure plonger à près de -10 degrés. Tandis qu'à une poignée de kilomètres, on mesurait dans le même temps +10 degrés à Saignelégier.

Cet après-midi, avec le soleil radieux, l'air doux s'est propagé à toutes les régions, excepté quelques fonds de vallées en Valais. Ainsi, Genève, Lausanne, Yverdon, ou encore Neuchâtel auront vu leurs maximales atteindre 9 à 11 degrés. Mais c'est entre 600 et 1000 mètres d'altitude que la douceur fut la plus marquée: 13 degrés mesurés à Bière et Fribourg, 14 degrés à La Chaux-de-Fonds ou Sainte-Croix.

L'épisode de douceur aura atteint son apogée ce mardi, notamment en montagne. L'anticyclone prêtera certes encore réconfort au soleil demain, malgré un ciel voilé. Mais les températures accuseront un premier fléchissement en altitude, avant de plonger plus sérieusement entre jeudi et vendredi. La semaine se terminera ainsi avec des valeurs proches de -10 degrés à 2000m, tandis qu'en plaine les maximales plafonneront entre 1 et 3 degrés.

Ce changement de masse d'air va s'opérer par l'intermédiaire d'un faible front froid attendu le jour de Noël. Le Jura, les Préalpes fribourgeoises, les Alpes vaudoises et valaisannes pourront alors voir leurs pistes couvertes de 5 à 10 cm de neige fraîche. L'apport neigeux s'annonce plus conséquent dans les stations de Suisse allemande où la couche de poudreuse paradera entre 10 et 30 cm.

A plus long terme, une dépression va circuler depuis le nord de l'Europe jusqu'à la Méditerranée entre dimanche et lundi prochains. Son positionnement exact sera déterminant pour tenter de sauver l'état famélique du manteau neigeux de ce début d'hiver. Si sa trajectoire est pour l'heure très incertaine, l'évolution à l'arrière de ce système dépressionnaire est assez bien cernée: l'anticyclone devrait en effet être de la partie pour clore 2014 et commencer 2015.

Du soleil pour ces vacances de Noël ? Sans doute. Du froid ? Assurément. De la neige ? Moins sûr. Tout dépendra donc de la trajectoire exacte de cette dépression entre dimanche et lundi prochains. En l'état actuel des modèles, cette dernière pourrait apporter 10 à 30 cm de neige sur le Jura, tandis que les Alpes seraient moins bien servies avec tout au plus une dizaine de centimètres selon MeteoNews. En revanche, les enfants peuvent se réjouir. Si la neige vient, elle tombera alors jusqu'en plaine.

lun. mar. mer. jeu. ven. sam. dim.
01 02 03 04 05 06 07
08 09 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31

communiqués décembre 2014

Souhaitez-vous recevoir des informations similaires par e-mail? Inscrivez-vous à notre bulletin électronique !